Préambule

Au début du vingtième siècle, le médecin de marine Victor Segalen (1878-1919), écrivain et sinologue, effectue plusieurs missions en Chine avant de s’y installer pour cinq ans.

Il parcourt le pays inlassablement, portant sur cette terre et ses hommes un regard singulier, d’une grande modernité. Conscient de l’étrangeté que représente le monde chinois,  il envisage de créer à Pékin un institut, une « Fondation Sinologique », lieu de dialogue culturel susceptible de faire mieux connaître la Chine aux européens, et réciproquement.

La déclaration de la guerre de 14/18 qui le rappelle en France, et sa mort prématurée en 1919 mettent malheureusement un terme à la réalisation de ce projet.

Mais la pertinence de son intuition demeure. Un siècle plus tard, en 2008, deux de ses descendants directs créent la Fondation Victor Segalen, pour favoriser la compréhension mutuelle entre la France et la Chine.

Cette initiative reçoit le soutien d’éminentes personnalités, aussi bien françaises que chinoises. Parmi elles, celui d’une institution qui dépend directement du Conseil des Affaires d’Etat chinois et donc du Premier Ministre, le DRC (Development Research Center), sensible à l’objectif de renforcer les liens culturels plus que jamais nécessaires pour accompagner durablement le développement des relations économiques, et qui devient le partenaire privilégié de la plupart des actions de la Fondation.

Pendant plus de 10 ans, un programme de rencontres, de Tables rondes, de rapprochements entre les institutions culturelles, éducatives, scientifiques, et les collectivités territoriales, est mis en place avec le concours de grandes entreprises, en France et en Chine.

Vous trouverez les comptes-rendus de ces événements sur ce site.

En 2019 la Fondation participe activement aux diverses commémorations du Centenaire de la mort de Victor Segalen.

Toutefois les soubresauts que connaissent les relations franco-chinoises, et plus largement les réalités de la situation mondiale, rendent plus difficile la poursuite du libre dialogue initié par la Fondation Victor Segalen, qui cherche désormais à transformer ses liens et ses actions.